Alexandre VI

Alexandre VI, Rodrigo Borgia de son nom (1431-1503)
Pape de 1492 à 1503
Neveu du pape Calixte III

Issu de la famille des Borgia, ce grand seigneur d’Espagne fut longtemps stigmatisé par ses adversaires pour son népotisme mondain et son sybaritisme corrompu. Esprit brillant, il a su cependant faire preuve au cours de son pontificat d’une grande ouverture d’esprit et d’une rare habileté diplomatique tout en étant un administrateur avisé aimé du peuple de Rome. Alexandre VI demeure encore à ce jour une des personnalités les plus insaisissables de l’histoire.

Après avoir étudié le droit à Bologne, il est nommé cardinal en 1456 par son oncle, puis (en 1457) vice-chancelier de l’Église romaine. De ses sept enfants, quatre sont nés de sa maîtresse officielle, une dame de la petite noblesse romaine. Alors que le cardinal Borgia approche les soixante ans, il s’éprend d’une jeune fille âgée tout juste de quinze ans. Il en fait l’épouse officielle (en 1489) d’un de ses cousins et fait vivre sa bien-aimée en la compagnie de Lucrèce Borgia sa fille, dans un palais proche du Vatican. Aussi le cardinal Borgia contribue-t-il pour beaucoup désormais, avec l’entregent de cette dernière, à la carrière de son père, futur pape Paul III.

Dans la nuit du 11 au 12 août 1492 (deux mois avant la découverte des Amériques par Christophe Colomb), lors du conclave qui suit la mort du pape Innocent VIII, les cardinaux rassemblés à la chapelle Sixtine l’élisent à l’unanimité au siège pontifical après avoir acheté son rival.

Sur le plan politique, le pontificat d’Alexandre VI est d’emblée marqué par les hostilités ouvertes avec le roi de France Charles VIII.

Remarquable administrateur, le pape assainit également les finances papales et récupère les territoires pontificaux gouvernés par des seigneurs locaux. Usant de ses talents de diplomate, il tente également d'unir le monde chrétien contre les Turcs.

Le règne d’Alexandre VI est aussi marqué par la promulgation de la bulle Inter Cætera (en 1493) qui établit le partage entre l'Espagne et le Portugal des territoires du Nouveau Monde, où sont envoyés les tout premiers missionnaires.

Il fait pendre en 1498, le prieur du couvent de Saint-Marc à Florence, Savonarole, qui accuse publiquement le pape de simonie.

Alexandre VI meurt en 1503 d’un empoisonnement.

Récupérée de « http://compains.org/Alexandre_VI »